Quoi de neuf du côté des composants PTV xServer ?

Nouveautés PTV xServer

Nouveautés PTV xServer

La rentrée est l’occasion d’une petite révision sur les nouveautés récentes apparues dans la gamme de composants d’intégration PTV xServer.

PTV xCluster : un des petits derniers de la série, ce composant est dédié aux calculs de territoires. Sa vocation première est de générer des regroupements en territoires (« clusters ») équilibrés et compacts.
Il sera employé dans le cadre de la gestion d’équipe de terrain, la détermination de secteurs, l’affectation de clients, et aussi pour définir des implantations de sites (dépôts, agences, …).
PTV xCluster gère les incompatibilités pour le calcul de ces regroupements comme par exemple les compétences où les types de véhicules.
On peut également lui imposer des limites d’activité, en valeurs, facteurs ou pourcentages. On pourra ainsi définir que la répartition d’une population de clients assignés à des dépôts sera basée sur les poids suivants : Dépôt A 50%, Dépôt B 30%, Dépôts C et D 10% chacun.
De nombreuses et très utiles fonctionnalités pour élaborer facilement des scénarios d’organisation et prendre les bonnes décisions.

Calcul des émissions : le composant de calcul d’itinéraires PTV xRoute détermine les émissions associées suivant différents modes. Aux désormais classiques calculs selon la norme européenne CEN 16258, selon le Décret 1336 d’octobre 2011 (obligation d’information CO2), nous venons d’ajouter les modèles de calcul DEFRA pour le Royaume-Unis et COPERT pour l’Australie.
A quelques semaines de la réunion COP21, PTV GROUP élargit son offre pour permettre à ses clients internationaux de mesurer leurs efforts en termes de réduction des émissions.

Affichage cartographique : afin d’améliorer la lecture de la carte et des nombreuses données qu’elle porte PTV GROUP développe la technologie « Features Layers » qui permet de gérer ces données par couches superposables. Ainsi, un gros travail a été fait pour mieux représenter les restrictions poids-lourds qui dans certains secteurs pouvaient gêner la lecture des axes ou d’un itinéraire du fait de leur densité. Désormais, différents modes d’affichage rendent cet affichage plus clair et plus confortable pour les utilisateurs.